VALGO, un modèle unique au service de la dépollution des sites et sols pollués

A l’heure de l’utilisation raisonnable des ressources naturelles et de la nécessité d’une économie plus circulaire, la raison d’être de VALGO est de donner une nouvelle vie aux sites et sols pollués, notamment les friches industrielles. Un modèle qui permet de reconstruire la ville sur la ville alors qu’aujourd’hui, en France, l’équivalent d’un département est artificialisé tous les 8 ans.

Redonner une nouvelle vie aux sites et sols pollués

Créée en 2004 par François Bouché, VALGO est une entreprise spécialisée dans les opérations complexes de déconstruction industrielle, de décontamination et de dépollution des sols et des nappes phréatiques. Plus récemment, VALGO a prolongé son action sur l’ensemble de la chaîne de valeur en offrant de nouveaux projets de développement aux terrains pollués grâce à des opérations d’aménagement foncier. La société connait depuis 2011 un important développement en France et à l’international.

 

Maîtriser l'ensemble des métiers et techniques de dépollution et de décontamination des sites et sols pollués

Le modèle de VALGOrisation repose sur une maîtrise des différents métiers et techniques de dépollution des sites et sols pollués :

  • Désamiantage,
  • Déplombage,
  • Encapsulage/encoffrement,
  • Traitement de Fibre Céramique Réfractaire,
  • Intervention proche Amiante (SS4),
  • Démantèlement industriel

 

La dépollution des sites, sols pollués et nappes phréatiques :

grâce à la maîtrise d’un ensemble de traitements, VALGO offre les solutions les plus adaptées et les plus efficaces aux besoins des clients. L’entreprise offre également à travers son laboratoire de R&D et la mise en place de phases pilotes, des processus innovants et uniques telle que la désorption thermique « in situ » et « sur site »

 

L’aménagement foncier permettant la valorisation de sites pollués, notamment des friches industrielles :

VALGO s’attache, aux côtés d’acteurs privés et publics, à redonner une valeur d’usage à ces sols pollués à travers des opérations d’aménagement urbain et foncier qui permettent une réutilisation de ces friches. On estime à 400 000 le nombre de sites pollués en France, des terres souvent polluées et inexploitables économiquement, auxquelles on pourrait redonner une nouvelle vie.